dessin avion

BIA 2018

L'esprit du BIA

Le Brevet d'Initiation Aéronautique est un diplôme à part pour l'Education Nationale. Il n'a pas véritablement d'équivalent. Il est en effet à la jonction de l'Education et du monde de l'aviation et de l'espace ; un pont entre  passion et raison, savoir et pratique, professionnel et amateur, civil et militaire. Son histoire ancienne et prestigieuse démontre sa valeur et son intérêt. La France est un grand pays d'aéronautique et le BIA est un formidable vecteur de découverte qui permet aux candidats de mettre en avant des compétences et des savoirs avec enthousiasme et rigueur. L'inspection générale des Sciences et Technique de l'Ingénieur a la chance d'être en charge pour l'Education Nationale de ce diplôme. Le BIA est mis en œuvre en pleine coordination avec la Direction Générale de l'Aviation Civile et le Conseil National des Fédérations Aéronautiques et Sportives. Ce site a pour but de montrer la cohérence de cette initiation à la culture scientifique et technique de l ‘aéronautique et du spatial. Qu'il serve à toutes et à tous ! 

Pourquoi le BIA ?

Le BIA est une première expérience dans le monde de l’aéronautique. Dès 13 ans, ses participant.e.s peuvent commencer à concrétiser leur passion pour l’aviation.

En plus d’une culture assez importante en aéronautique, le BIA est un moyen pour l’élève d’avoir une autre vision des éléments vus lors de sa scolarité et qui peuvent être parfois abstraits pour lui/elle. La formation lui fera découvrir le domaine aéronautique et prendre conscience de son exigence et de sa rigueur. Ainsi cette formation peut initier ou renforcer des projets d’orientation vers des métiers très divers. L’élève diplômé.e effectuera un vol d’initiation en aéroclub. De plus, le BIA permet d'avoir des facilités pour l'obtention de bourses attribuées par la Fédération Française Aéronautique (FFA) ou par la Fédération Française de Vol à Voile (FFVV) si l’élève souhaite passer par la suite le brevet de pilote avion ou le brevet pilote planeur.

Qu’est-ce que le BIA ?

Il est délivré par le Ministère de l’Education Nationale et le Ministère en charge des transports suite à un examen qui se passe généralement en fin d’année scolaire (mi-mai).Il est reconnu par les différentes fédérations aéronautiques et par l’Education Nationale. Il concerne tous les jeunes âgés de 13 ans au moins à date des épreuves. Pendant l’année scolaire, des enseignants titulaires du CAEA donnent une formation concernant l’aéronautique. Le but est de faire découvrir les lois du « pourquoi, et comment ça vole? » (initiation théorique) avec en final, un peu de pratique pour « vérifier » (initiation pratique en aéroclub au pilotage et à la navigation aérienne), et surtout, pour se faire plaisir… !!! (vol avion, planeur, hélicoptére…)

Pourquoi passer le BIA ?

Il permet d’obtenir des bourses supplémentaires non négligeables lors de sa formation de pilote.
Il sanctionne un niveau de connaissance général sur l’aéronautique.
Il permet aux jeunes (de plus de 13 ans) de découvrir le monde de l’aéronautique…

 Concrètement le BIA c’est :

  • Une formation gratuite
    · Des bourses pour passer des brevets de pilote
    · Un diplôme de l’Education Nationale·
    · Un diplôme conseillé pour rentrer dans les écoles à dominantes aéronautiques

L’enseignement théorique :

L’enseignement théorique est fixé sur une base de 40h de cours avec au programme (source Aéronet-fr) :

  1. Aéronautique et mécanique du vol :
  • Action de l’air sur les corps en mouvement
  • Etudes expérimentales.
  • Résistance de l’air : causes, facteurs, mesure.
  • Variation de la portance et de la traînée en fonction de l’angle d’incidence, centre de poussée.
  • Influence de l’envergure de l’aile
  • Représentations graphiques des caractéristiques d’un profil, utilisation.
  • Descente planée rectiligne, forces appliquées, finesse.
  • Décollage et atterrissage.
  • Axes de rotation d’un aéronef en vol. Stabilité longitudinale et latérale.
  • Décrochage.
  1. Connaissance de l’avion :
  • Structure des éléments constitutifs des aéronefs : ailes, empennages, fuselages, atterrisseurs, commandes.
  •  
  • Instruments de bord d’aéronefs.
  • Description sommaire de quelques types d’aéronefs.
  1. Météorologie :
  • Météorologie
  • L’atmosphère, composition, pression atmosphérique, température, humidité, instruments de  mesure.
  • Nuages : constitution, représentation, classification et description des nuages types.
  • Vents : caractères généraux, direction, intensité.
  • Relations entre vent et pression atmosphérique.
  • Masses d’air: notion sur les masses d’air, classification et propriétés.
  • Fronts : définition, différentes sortes de fronts, nuages liés aux fronts, systèmes nuageux.
  • Phénomènes dangereux pour l’aviation : brouillard, brume, givre, grains, orage, foudre,  précipitations, turbulences, application au vol à voile.
  1. Navigation, sécurité des vols :
  • Entretien, vérifications périodiques des matériels volants.
  • Espace aérien.
  • Eléments de réglementation.
  • Eléments de navigation.
  • Facteurs humains.
  1. Histoire de l’aéronautique et de l’espace :
  •  
  • Faits économiques, scientifiques et techniques, sociaux et culturels.
  • Principales étapes: les faits, les hommes, les matériels et leur évolution.

Les sujets de 1 à 4 se retrouvent dans le brevet théorique du BB (brevet de pilote d’avion), on peut donc dire que le BIA prépare au Brevet de Base (BB).

 

L’initiation pratique :

L’initiation au pilotage et à la navigation aérienne dans un aéroclub a pour objectif de montrer la nécessité de rigueur, la mise en oeuvre des règles de sécurité, de prudence pour préparer et réaliser un vol, et de mettre en pratique tout ce qui a été vu pendant l’aprentissage théorique.

 

L’examen :

La formation dure un an sous forme de cours. A la fin de cette formation, les candidats passent un examen écrit d’une durée de 2h30, ils doivent y répondre à un qcm de 100 questions (20 par matières).

Pour obtenir le BIA, il leur faut obtenir une note supérieure ou égale à 10/20 (dans l’ensemble). Notons qu’un 0/20 dans une matière est éliminatoire. 

Cet examen est un QCM en 5 parties obligatoires et une partie facultative :

1. Aérodynamique et mécanique du vol (30 min)
2. Connaissance avion (30 min)
3. Météorologie aéronautique (30 min)
4. Règlementation- Sécurité- Navigation (30 min)
5. Histoire de l'aéronautique et de l'espace (30 min)